RICHELIEU

Appelée par Jean de la Fontaine "Le plus beau village de l'Univers",

la ville doit son nom à son fondateur : Le Cardinal de Richelieu.

La ville de Richelieu se situe aux confins de la Touraine et du Poitou, dans le département d'Indre et Loire, arrondissement de Chinon et se situe à 58 km de Tours, 21 km de Chinon et 19 km de Loudun.
Elle est traversée par une petite rivière, le Mable, qui est un affluent de la Vienne.
La ville compte environ 2500 habitants.
La Seigneurie de Richelieu appartenait à la famille du Plessis depuis 1468. Richelieu, qui n'était auparavant qu'un simple village, a été développée à partir de 1631 par Armand du Plessis, Cardinal de Richelieu, Premier Ministre de Louis XIII, en même temps la Seigneurie a été érigée en Duché.
La ville de Richelieu est un exemple remarquable de la belle architecture du milieu du XVIIème siècle.
C'est un quadrilatère entouré de murs au pied desquels les douves sont alimentées par le Mable.
Paradoxalement, le faible développement de la ville, pendant plus de deux siècles, a contribué à préserver un patrimoine architectural exceptionnel et qui, maintenant, commence à être bien remis en valeur.
Malheureusement le Château du Cardinal a disparu au milieu du XIXème siècle.
Plusieurs monuments et sites des environs de Richelieu méritent une visite.
D'abord la petite ville de Champigny sur Veude et le Château du Rivau, tous deux en direction de Chinon.

Coté sud, c'est surtout l'ancien village de Faye la Vineuse qui retient l'attention.

Extrait du site Internet www.francebalade.com

 

Le Cardinal de Richelieu, Armand du Plessis, est né en septembre 1585, il était le troisième fils d'une famille de petite noblesse provinciale. Son père occupait une position simple à la cour de Henri III. Il s'orienta vers une carrière cléricale et devint Evèque de Luçon en 1606, il avait 21 ans. Il fit une cour assidue à la Régente Marie de Médicis et entra au Conseil du Roi en 1616 comme Secrétaire d'Etat aux Affaires Etrangères. Il est entraîné dans la chute de la Régente suite à l'assassinat de Concini. Il devient néanmoins Cardinal en 1622 et retrouve le Conseil du Roi Louis XIII en 1624. A partir de là, il a gouverné la France pendant dix huit ans. C'est un des plus grands hommes d'état Français. En 1630 pourtant sa situation politique est difficile, la Journée des Dupes, dont il ressort vainqueur, lui a montré la fragilité de sa position auprès du Roi Louis XIII. C'est pour cela qu'il s'attache à s'établir un domaine où il pourra, le cas échéant, venir se réfugier. Dès le printemps de 1631, il lance la reconstruction de son château familial et, simultanément, il décide de reconfigurer la petite ville de Richelieu dont il veut faire la capitale de son Duché. En effet, en août 1631, sa Seigneurie a été érigée en Duché-Pairie. Les travaux sont engagés dès 1631, ils sont quasiment achevés à la mort du Cardinal en 1642.
Son objectif était de transformer son fief familial en centre rival de Loudun. Il transfère d'ailleurs le Grenier à Sel de Loudun à Richelieu, et il institue Foires et Marchés. Mais la position géographique de la ville n'a pas permis le développement escompté.

Extrait du site Internet www.francebalade.com

 

 

Le Cardinal fait construire à Richelieu à partir de dessins de Jacques Lemercier à partir de 1631 un magnifique château qu'il n'a pratiquement jamais habité.

Ce château a été détruit en 1840 par des affairistes qui l'ont revendu pierre à pierre.

Le Parc est, quant à lui, splendide, il s'étend sur une surface de près de 500 hectares, il appartient à l'Université de Paris.

Extrait du site Internet www.francebalade.com

 

Le même Jacques Lemercier conçoit et dessine, toujours à la demande du Cardinal, une ville qu'il voulait exemplaire. A partir de 1631, Pierre et Nicolas Lemercier (frères de Jacques) conduisent les travaux de construction de la ville réalisés par Jean Thiriot et Jean Barbet, en particulier. Les édifices publics (remparts de la ville, halles, église, rue,...) sont financés par le Roi. Les vingt-huit Hôtels particuliers le long de la Grande Rue sont payés par les personnages de l'entourage du Cardinal auxquels celui-ci attribue des offices dans son nouveau Duché. La ville a été construite selon un quadrilatère régulier, entourée d'un mur d'enceinte et de douves (aujourd'hui transformées en jardins), le tout percé par six portes dont quatre seulement ont réellement été construites. A l'intérieur, les rues se croisent à angle droit. Le nombre d'ouvriers participant à la construction de la ville a rapidement été considérable, de l'ordre de 2000 sur plus de dix ans. En 1635, la Grande Rue est achevée. Le chantier a été arrêté à la mort du Cardinal en 1642, mais à cette date, l'essentiel des ouvrages était réalisé.

La Grande Rue La ville est organisée méthodiquement par des rues qui se croisent à angles droits. La Grande Rue est orientée Nord-Sud, elle relie les deux places carrées de la ville. Elle est bordée de très belles et grandes maisons dont le style est homogène; on en compte quatorze de chaque coté de la rue. Depuis quelques années, ces maisons sont à nouveau un objet d'attention. Certaines ont déjà été ravalées, d'autres sont en train d'etre rénovées. Elles ont parfois subies des transformations à travers les siècles, pour autant elles ont conservé leur allure et leurs caractéristiques principales.

La Porte Sud C'est la porte qui faisait face au château, elle s'appelle Porte de Châtellerault car elle donne accès à la route vers cette ville qui est à une trentaine de kilomètres au sud est. Du château du Cardinal, il ne reste que le parc et un pavillon. De l'autre côté, elle donne sur la Place des Halles qui est le point le plus animé de la ville.

La Porte Ouest Cette porte constitue l'entrée de la ville par la route venant de Loudun. Loudun a été mal considérée par le Cardinal de Richelieu. Les Protestants y étaient très présents et le Cardinal voulait réduire leur influence. D'autre part, Loudun étant la ville principale de la région, il fallait réduire son activité pour développper celle de la ville de Richelieu. Tous les moyens ont été bons pour attteindre cet objectif, en particulier l' affaire Urbain Grandier.

La Porte Nord C'est la porte par laquelle arrive la route de Chinon. Elle est entourée de remparts et les fossés restent bien préservés. Six kilomètres au nord se trouve la petite ville de Champigny sur Veude avec son château. Ensuite trois kilomètres au delà, on atteint le Château du Rivau.

La Place des Halles et l'Eglise La ville comporte deux places l'une près de la Porte de Chatellerault au sud, l'autre près de la Porte nord. Les maisons bordant ces places ont moins d'envergure que celles de la Grande Rue, pour autant ces places (surtout celle au sud) ont une certaine allure. C'est autour de la place Sud que se situe le quartier commerçant de la ville. C'est là que se trouvent l'église et les Halles.


Les Halles Les Halles ont leur entrée sur la place sud, de l'autre côté, elles donnent sur une autre petite place. L'intérieur est en bois, les halles ont été construites au XVIIème siècle avec quelques remaniements au XIXème.

L'Eglise Notre Dame L'Eglise Notre Dame a été construite par Pierre Lemercier (sur des dessins de son frère Jacques) vers 1635.

Extrait du site Internet www.francebalade.com

 

Retour au site